Recherche

Les Américains soutiennent le baseball à Rouen !

Le terrain de Rouen continue sa mue. Un nouveau chantier va être lancé, un bâtiment accueillant des tunnels de frappe. Les collectivités et même les Américains ont été séduites par le projet. Xavier Rolland et Sylvain Virey commentent.

Grande nouvelle pour le baseball à Rouen.
Baseball tomorrow, fondation basée à New York, vient de le confirmer.
Séduite par le développement de la discipline dans la région et par le travail effectué au pôle France de Petit-Couronne, la Fondation new-yorkaise débloque 150.000 dollars pour participer avec l’Etat, la Région Haute-Normandie et le Département de Seine-Maritime à la construction de nouvelles infrastructures d’entrainement terrain Pierre Rolland.
Xavier Rolland, le Président rouennais, dévoile ce projet.

« ON SOUHAITE MULTIPLIER LES ÉCHANGES AVEC LES ETATS-UNIS ET LA MLB » - Xavier Rolland

Xavier Rolland

Xavier Rolland, le club vient d’apprendre une très bonne nouvelle…
Oui une nouvelle qui arrive de New York. La Fondation américaine « Baseball Tomorrow » a décidé de soutenir financièrement l’un de nos projets. Une aide de 150.000 dollars. Ce partenariat va nous permettre de construire un bâtiment dans le champ droit qui abritera des tunnels de frappe.
On a monté ce dossier et travaillé avec la DTN, Sylvain Virey a fait un travail magnifique, la Ligue et son Président Benoit Piquet, avec Pierre-Yves (Rolland), Olivier Audy et Romaric François (architectes)... C’est une belle réussite collective.
L’Etat, la Région Haute-Normandie, le Département de Seine-Maritime, ont également débloqué des subventions. Je les remercie sincèrement pour cette nouvelle preuve de confiance et pour leur investissement à nos côtés.

C’est un soutien incroyable des Américains…
Oui, Baseball tomorrow, c’est un fond MLB (Major league américaine) et MLBPA (association des joueurs)… C’est 400 dossiers déposés, venus du monde entier, 10% d’entre eux seulement sont retenus pour une aide moyenne de 40.000 dollars. Vous comprenez à quel point nous sommes flattés de voir notre dossier accepté et à une hauteur d’aide très très importante. Cela valorise et crédibilise notre travail. J’en profite pour remercier Cathy Bradley,l’executive Director de Baseball Tomorrow fund, de nous avoir fait confiance.
On montre également aux collectivités qu’on se bat pour trouver des financements privés et qu’on ne pratique pas que la politique de la main tendue.

A quoi ressemblera ce bâtiment ?
On va voir avec l’architecte. On regarde les installations des clubs pros de la MLB pour s’en inspirer.
Le bâtiment accueillera trois ou quatre tunnels de frappe, couverts, éclairés, dans un espace clôt, sol en synthétique, machines à lancer. Un outil magnifique qui va nous permettre d’offrir une approche très ludique aux enfants. Il y a 2500 scolaires qui passent par le terrain durant l’année. Si 10% rejoigne le club... On doit en profiter pour se développer.
Cette structure va aussi permettre à nos joueurs de travailler dans des conditions dignes de clubs professionnels…
L’idée est que, par tout temps, les joueurs pourront venir, même seuls, préparer un bac de 100 balles et frapper toutes sortes de lancer à effets… Le club et le Pôle France seront les premiers bien sûr à utiliser cette structure mais cela nous ouvre aussi d’autres perspectives, comme des stages de jeunes ou des regroupements des équipes de France… Voire des journées de détection organisées par la MLB en Europe…

Les Américains regardent vers Rouen en tout cas…
Oui, il y a eu Joris Bert en 2007, drafté par les Los Angeles Dodgers, Alexandre Roy qui a signé aves les Seattle Mariners l’hiver dernier… Ils se disent peut-être qu’on fait du bon boulot à Rouen… Il y a eu aussi cette page entière dans le New York Times cet été consacrée au club, la MLB envoie des coachs au pôle France de Petit-Couronne, il y a eu un stage d’arbitres européens organisé à Rouen et encadré par des arbitres de la MLB… Il faut continuer… et accélérer ces échanges. Nous sommes évidemment demandeurs.

L’inauguration, c’est pour quand ?
On doit voir avec les entreprises. Moi, mon ambition, c’est de l’inaugurer cet été.

Cela veut dire un nouveau chantier sur le terrain Pierre Rolland ! Ca n’arrête pas !
Oui c’est formidable. On a bossé fort durant l’hiver. Tribune, éclairage pour les entrainements, dalle béton, nouveau back stop avec une meilleure visibilité du fait de la disparition de la forêt de poteaux… Les tunnels de frappe vont suivre. L’objectif, c’est une inauguration cette année.
On va aussi lancer d’autres travaux. On regarde avec la mairie la faisabilité de construire un lieu d’accueil qui serait situé entre la tribune et le 3me but. Les plans sont faits. Cela pourrait accueillir une buvette, un magasin pour proposer aux fans les produits dérivés du club. Une petite surface de 40 mètres carrés. C’est indispensable aujourd’hui.

Et ensuite ? Quels seront les futurs projets ?
On en a trois. 1. Développer un terrain à Petit-Couronne pour le pôle France. 2. L’éclairage terrain Pierre Rolland pour jouer en nocturne. 3. Un club house digne de ce nom. Cela ne se fera pas tout de suit, mais on va s’y attaquer rapidement…

"C’EST UN BEL EXEMPLE DE PARTAGE DE COMPÉTENCES ET D’INTÉRÊT POUR BIEN DU BASEBALL" - Sylvain Virey

Sylvain Virey

Sylvain Virey, le patron du Pôle France de Rouen, n’a pas ménagé sa peine pour défendre ce dossier auprès de BTF. Un travail collectif qu’il juge exemplaire. Et qui ouvre de belles perspectives.

C’est un bel outil pour le club de Rouen et pour le Pôle ? 
Je suis heureux de voir que nous arrivons à partager et bâtir des éléments structurant entre le club phare régional et le Pôle France. Nous partageons en effet le même lieu de pratique, nous avons pu co-employer un coach de grande valeur en la personne de Keino Perez, de nombreux joueurs développés au Pôle font le choix de jouer dans les différentes équipes du club de Rouen, nous travaillons en commun pour améliorer le terrain... C’est, en un sens, un bel exemple de partage de compétences et d’intérêt pour le bien du baseball.  Le Pôle, comme le club de Rouen avec ses nombreuses équipes jeunes, mixtes et seniors, effectuent des pratiques quotidiennes sur le seul terrain de l’agglomération. L’occupation est telle qu’on est souvent obligé de partager le terrain en même temps... L’éclairage de l’infield et ce projet de cages de frappe vont nous permettre d’élargir nos possibilités de créneaux de pratique et de permettre à plus de monde de jouer en semaine et en même temps.  Les tournois d’accueil seront plus faciles à organiser et les stages de ligue et des équipes de France seront aussi optimisés. En journée, les établissements scolaires seront aussi accompagnés pour utiliser les cages de frappe et le terrain de baseball.

Quelles perspectives cette infrastructure offre-t-elle en matière de développement ? 
Le volume et la qualité de pratique va être multiplié par deux immédiatement. Mais nous ne pouvons pas nous contenter de ça ; le baseball et le softball doivent progresser et développer leur nombre de pratiquants. 
Ainsi, la ligue prévoit dans son plan de développement de multiplier les stages de jeunes (lors de chaque vacances scolaires), d’accompagner encore plus les professeurs d’EPS dans leur occupation du site. Pour cela, nous pensons à différentes créations d’emplois. 
Nous souhaitons aussi présenter notre candidature pour organiser des rassemblements européens labellisés par la MLB : hitting et pitching camp, championnat d’Europe, etc. 
L’objectif est d’utiliser cet outil au maximum et de continuer à progresser.



[19/04/2013]
|

Les articles précédents (Clubs) :
11 novembre 2014

Le Père Noël fête les Huskies

6 août 2014

Demi finales : le programme

17 juin 2014

Normandie Baseball Summer Camp

24 mai 2014

La tanière va ouvrir ses portes

21 avril 2014

La Tanière bientôt ouverte ?

16 avril 2014

Perez, Mister 100. Réactions.

31 mars 2014

Championnat Régional Jeunes : c’est parti !

30 mars 2014

Les Huskies en séance dédicace

8 mars 2014

Tunnels : c’est presque terminé !

11 février 2014

Son nom ? la tanière !

flèche de gauche
flèche de droite